Prix de l’ambassadeur de la science biomédicale

 

 

Dr. Michael Cusimano  2017
Le Dr Cusimano a obtenu son doctorat en médecine et son Ph. D. et fait sa formation spécialisée en neurochirurgie à l’Université de Toronto. Il a également été boursier en chirurgie crânienne et microvasculaire à l’École de médecine de l’Université de Pittsburgh, avant de s’établir comme expert international en neurochirurgie et en traumatisme cérébral (TCC). Aujourd’hui, le Dr Cusimano est notamment professeur titulaire en chirurgie à l’Université de Toronto et neurochirurgien pour le Réseau universitaire de santé. Il a en outre été directeur national de la recherche, puis vice-président de Pensez d’abord Canada, une fondation nationale axée sur la prévention des blessures. Mentionnons aussi qu’il a collaboré avec le Toronto Catholic District School Board et le Toronto District School Board, et a fait des exposés sur la prévention des blessures dans les écoles. Chercheur clinique, ses partenariats ont permis d’approfondir plusieurs programmes de recherche sur les TCC. Ses travaux ont été présentés dans divers congrès, notamment ceux de l’American Association of Neurological Surgeons et de Lésion cérébrale Canada.  
 Dr. Noralou Roos  2016
Noralou P. Roos est titulaire d’un doctorat du Massachusetts Institute of Technology. La fréquence de citation de ses travaux a convaincu l’Institute of Scientific Information de la classer parmi les 100 chercheurs les plus influents au Canada. Elle a été membre du Forum national sur la santé du premier ministre, a reçu l’Ordre du Canada et a été élue comme membre de l’Académie des sciences de la Société royale du Canada.

Mme Roos est la cofondatrice du Centre d’élaboration de la politique des soins de santé du Manitoba. Ses travaux sont largement axés sur l’utilisation de données administratives recueillies régulièrement, notamment celles provenant du système de santé.

Elle a récemment mis en ligne le site EvidenceNetwork.ca, un projet non partisan qui donne la chance aux universitaires de publier, dans les médias traditionnels et sociaux, des observations appuyées par des données probantes sur des sujets controversés touchant les politiques en santé. Elle aide aussi les médecins et les autres professionnels à reconnaître et à combattre la pauvreté en informant les gens des avantages dont ils peuvent profiter.

 Dr. Rockman-Greenberg  2015
Dr. Rockman-Greenberg a obtenu son diplôme de l’Université McGill en 1974. Sa carrière universitaire a commencé à l’Université du Manitoba en 1979. Elle a porté ses recherches sur l’identification de la cause de troubles génétiques qui sont sur-représentés dans certaines des populations du Manitoba. Ensuite, en collaboration avec les communautés d’intérêts, de nouveaux tests de diagnostic et des programmes de dépistage néonatal uniques ont été introduits. Dr Rockman- Greenberg était à la tête de la Pediatrics and Child Health, Université du Manitoba et directeur médical de la santé de l’enfants, Winnipeg Regional Health Authority (WRHA) de 2004 à 2014. Elle est actuellement clinicien-chercheur à Children’s Hospital Research Institute of Manitoba et un généticien dans le Programme de génétique et de métabolisme, WRHA.

 

 Dr. Frank Plummer  2014
Le Dr Frank Plummer est le conseiller de l’administrateur en chef de la santé publique de l’Agence de la santé publique du Canada.

Il est reconnu au Canada et à l’étranger pour son travail en santé publique et en sciences. Il a reçu de nombreux honneurs, dont le Prix Killam, le prix de Doctors of Manitoba, la reconnaissance de la Société royale du Canada pour ses réalisations exceptionnelles en sciences médicales (la médaille McLaughlin), l’admission à l’Ordre du Manitoba, la nomination au titre d’officier de l’Ordre du Canada et l’intronisation à la Société royale du Canada. Il a également été nommé Chercheur de l’année en santé au Canada par les Instituts de recherche en santé du Canada (bourse Michael-Smith) et a obtenu une subvention dans le cadre de l’initiative Grand Challenges in Global Health de la fondation Bill & Melinda Gates pour ses recherches sur le VIH. Enfin, en 2001, il a été nommé titulaire de la Chaire de recherche du Canada des Instituts de recherche en santé du Canada.

Le Dr Plummer a obtenu son diplôme de médecine de l’Université du Manitoba en 1976 et a étudié la médecine interne et les maladies infectieuses à l’Université de Californie du Sud, à l’Université du Manitoba, à l’Université de Nairobi et aux Centres pour le contrôle et la prévention des maladies, à Atlanta. Il s’est joint à la faculté de médecine de l’Université du Manitoba en 1984, où il est actuellement reconnu comme professeur distingué et où il enseigne la microbiologie médicale et les sciences de la santé communautaire.

 
 Dr. Chris Brandl  2013
Chris Brandl est né à Gainsborough (Saskatchewan) et a grandi à Orillia (Ontario). Après avoir obtenu un B.Sc. avec spécialisation en biochimie de l’Université Western, en 1981, il a entrepris des études supérieures à l’Université de Toronto grâce à une bourse de stagiaire en recherche du CRM, où il a pu travailler sous la direction de David MacLennan dans les laboratoires de l’Institut Charles H.-Best. La thèse de M. Brandl s’attachait à décrire le clonage des formes cardiaques, striées et néonatales des pompes Ca2+-ATPase, lesquelles sont responsables de la contraction musculaire. En décembre 1986, il a amorcé une formation de trois ans au sein de la Harvard Medical School grâce à une bourse postdoctorale du CRM. Sous la direction de Kevin Struhl, il a notamment concentré ses recherches sur la régulation transcriptionnelle des levures, ce qui a mené à la caractérisation d’une structure à promoteur unique, soit la structure de l’activateur transcriptionnel GCN4, qui constituait une avenue novatrice pour déterminer les particularités de fixation d’ADN des protéines liantes de l’ADN.

À nouveau recruté par l’Université Western en 1990 dans le cadre d’une bourse d’études du CRM, il y est devenu professeur titulaire en 2001. De 1995 à 2004, il a occupé les fonctions de directeur du programme de MP/Ph.D., avant d’agir à titre de président intérimaire de 2005 à 2006. Ses projets de recherche sont toujours axés sur le recours aux outils de génétique, de génétique moléculaire et de biochimie sur les levures, en vue de cibler les molécules et les mécanismes qui contrôlent l’expression génétique. Son programme de recherche financé par les IRSC a permis de mettre au jour d’importants volets du complexe SAGA de régulation transcriptionnelle, et de leurs procédés de régulation (le SAGA représentant le régulateur prototypique de transcription eucaryote). Sachant que les molécules équivalentes des cellules humaines sont impliquées dans le processus des maladies, ces chercheurs voudraient mettre à profit les puissants outils que recèlent les levures afin de mieux comprendre les avenues à privilégier pour la mise au point de procédés thérapeutiques novateurs.

En 1997, lui-même et M. Greg Gloor ont élaboré le concept de la distribution des modules scientifiques dans les classes d’écoles secondaires. Leurs méthodes ont finalement donné lieu à la création de l’initiative « Outreach Science Ontario », un programme qui donne la chance aux élèves en biologie avancée des établissements secondaires de procéder à des expériences de clonage moléculaire en classe. Dans sa version actuelle, le programme rejoint environ 500 élèves annuellement. En 1999, M. Brandl a été nommé coordonnateur du cursus BCH2280, qui constitue le cours d’introduction à la biochimie et à la biologie moléculaire. Petit à petit, ce cours a progressé jusqu’à rejoindre annuellement près de 1400 élèves. Les exigences de ce cours ont suscité plusieurs idées nouvelles, dont la plus récente consiste en une application pour iPhone réalisée en collaboration avec M. Derek McLachlin, qui se nomme « Biochemistry Personal Trainer » (formateur personnel en biochimie) et sert d’outil d’apprentissage en biochimie.

  1. Brandl et son épouse Julie sont établis à London et sont les parents de deux fils, Tim et Rob. Guidé au départ par l’intérêt de ses fils pour le basketball, il s’est joint à l’équipe d’entraîneurs du programme de basketball des London Ramblers, et s’y emploie déjà depuis une quinzaine d’années.