Prix ambassadeur pour le génie

 

 

 
 Dr. Hanan Anis  2017
Hanan Anis est professeure en génie électrique et informatique et coordonnatrice de l’entrepreneuriat et de l’innovation à la Faculté de génie. Elle est titulaire de la Chaire du CRSNG en génie entrepreneurial de la conception. Auparavant, elle avait cofondé Ceyba, une entreprise de réseau de fibres optiques longue distance dans laquelle elle occupait aussi le poste de directrice des techniques informatiques. Ses travaux de recherche actuels visent à concevoir des réseaux tout optiques ultrarapides à haute sensibilité destinés aux applications biomédicales dans le but ultime de rapprocher l’imagerie et la détection non linéaires du chevet du patient. La professeure Anis s’est dans le passé vu décerner le prestigieux prix de l’innovation de Nortel et la Bourse de nouveaux chercheurs, et elle a au fil du temps amassé 5 millions de dollars en fonds de recherche et 100 millions de dollars en capital de risque. Elle est en outre fondatrice et directrice du Centre en génie entrepreneurial de la conception (CGEC), qui chapeaute l’Atelier Makerspace Richard L’Abbé, un espace ouvert à tous – étudiants ou non – où l’on peut à la fois inventer, construire et jouer. Elle y a puisé l’inspiration pour d’autres projets, notamment le Maker Mobile, un Makerspace en mouvement qui, dans ses 14 premiers mois d’existence, a su attirer 19 200 jeunes participants.  
 Dr. Banu Örmeci  2016
La professeure Banu Örmeci a obtenu une maîtrise et un doctorat de l’Université Duke aux États-Unis. Titulaire d’une chaire de recherche du Canada, elle enseigne au département de génie civil et de génie de l’environnement de l’Université Carleton, où elle dirige un programme de recherche reconnu mondialement sur le traitement des eaux usées et des biosolides. Mme Örmeci a reçu plusieurs prix prestigieux pour ses activités de recherche, d’enseignement et de mentorat. Ses recherches ont mené à l’obtention de plusieurs brevets et à la commercialisation de nouvelles technologies.

Mme Örmeci préside le groupe de spécialistes de l’International Water Association sur la gestion des boues ainsi que le groupe de discussion sur l’eau de la Société royale du Canada. Elle est également coordonnatrice du programme sur l’eau de l’Inter-American Network of Academies of Science au Canada. Membre du conseil d’administration et ancienne présidente de Femmes en science et en génie (section d’Ottawa), elle conseille aujourd’hui les étudiantes de l’Université Carleton au sujet de ce programme. Elle organise chaque année de nombreux événements de rayonnement et de mentorat dans le but d’inciter les jeunes filles du secondaire à opter pour une carrière en science ou en génie ainsi que de conseiller et d’inspirer les étudiantes dans ces domaines à l’Université Carleton.

  Dr. Digvir Jayas  2015
Digvir S. Jayas est professeur distingué de génie des biosystèmes à l’Université du Manitoba et a été titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les écosystèmes des céréales entreposées (niveau 1). Combinant des principes de génie et de biologie, il a révolutionné notre compréhension du stockage des grains et a grandement contribué à l’amélioration de cette pratique partout dans le monde, en particulier au Canada, en Chine, en Inde, en Ukraine et aux États-Unis. Les résultats de ses travaux ont servi à élaborer des normes en matière de séchage et de stockage des grains : partout dans le monde, les ingénieurs appliquent ces normes pour concevoir de meilleurs systèmes de stockage, de séchage et de manutention.
 Hoda ElMaraghy  2014
La Dre ElMaraghy a obtenu sa maîtrise et son doctorat de l’Université McMaster, où elle a ensuite occupé le poste de professeure avant de devenir en 1994 la première femme à assumer les fonctions de doyenne d’une faculté de génie au Canada (Université de Windsor). En 2013, l’École polytechnique Chalmers, en Suède, lui a accordé un doctorat honorifique. De plus, la Ville d’Hamilton l’a désignée « Femme de l’année en milieu de travail » en 1990, et elle est la seule ingénieure nommée dans la catégorie des femmes canadiennes exceptionnelle des Northern Light Awards en tant que modèle à suivre dans le domaine des sciences appliquées.

La Dre ElMaraghy est experte en productivité, en automatisation, en mondialisation et en concurrence. Elle a notamment conseillé Industrie Canada en 2013 au sujet des orientations stratégiques que le pays devrait adopter relativement au secteur manufacturier. Par ailleurs, en tant que doyenne de la faculté de génie, elle a joué un rôle de premier plan dans la création du University of Windsor – Chrysler Canada Automotive Research and Development Centre. Elle est membre du Collège international pour la recherche en productique, de la Society of Manufacturing Engineers et de la Société canadienne de génie mécanique. Elle a reçu des médailles et des prix pour ses travaux et siège à plusieurs conseils consultatifs internationaux universitaires, industriels et de recherche. Partout dans le monde, elle est fortement sollicitée pour ses services de conférencière sur l’innovation dans les produits et les systèmes de fabrication, la gestion des gammes de produits et l’industrie durable.

Ses intérêts de recherche comprennent de nombreux aspects des paradigmes des systèmes de fabrication, à savoir la flexibilité, la reconfiguration et l’évolutivité. Sa recherche d’avant-garde sur la coévolution et le codéveloppement de produits et de leurs systèmes de fabrication s’inspire de l’évolution naturelle des espèces. On lui doit le premier système d’assemblage véritablement modifiable et reconfigurable en Amérique du Nord – une « usine en laboratoire » –, qui offre des occasions uniques d’apprentissage par l’expérience ainsi qu’un banc d’essai pour des recherches avancées en fabrication