Prix Ronald G. Calhoun de l’ambassadeur en science

 

 Ms. Michelle Brownrigg  2017
Michelle Brownrigg a une maîtrise en sciences de l’Université de Toronto, où elle est aujourd’hui directrice de l’activité physique et de l’équité pour la Faculté de kinésiologie et d’éducation physique. D’abord directrice générale de Jeunes en forme Canada, elle offre maintenant des consultations privées dans divers secteurs de la promotion de la santé et du développement scolaire. Elle a joué un rôle crucial dans la campagne MoveU, contribuant à la réalisation de travaux de recherche essentiels sur la santé et à l’amélioration de la santé des étudiants de l’Université de Toronto; elle s’est d’ailleurs vu remettre la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II pour son engagement. Mme Brownrigg a été une véritable révélation dans le domaine de la promotion de la santé; elle a notamment aidé les étudiants au cycle supérieur à analyser et à mettre en œuvre leurs idées et initiatives. En plus d’appuyer la recherche, elle soutient les programmes d’activité physique en facilitant l’établissement de liens avec le centre de santé et de bien-être de l’Université de Toronto. Elle supervise également les collectes de données de la National College Health Association, qui fournit aux professionnels de la santé de l’Université des renseignements sur le bien-être de la population étudiante par rapport à celui d’autres étudiants nord-américains.  
 Ms. Colleen McGavin  2016
Enseignante en commerce à la retraite, Colleen McGavin a donné pendant près de 25 ans des cours en communications et en bureautique au Camosun College de Victoria, en Colombie-Britannique. Après l’obtention d’un B.A. et d’un diplôme de compétence professionnelle en enseignement secondaire, elle a poursuivi sa formation aux cycles supérieurs en obtenant un certificat en systèmes d’information automatisés à l’Université de Victoria. En 2014, elle a terminé sa formation et a reçu sa certification de l’Association internationale pour la participation publique (IAP2). Mme McGavin a déjà eu un cancer et a pris soin de ses parents âgés. Depuis 2010, elle participe activement comme bénévole au réseau Patients as Partners – Patient Voices, financé par le ministère de la Santé de la Colombie-Britannique. Elle agit aussi à titre de représentante des patients pour l’autorité sanitaire de l’île de Vancouver. Dans l’exercice de toutes ces fonctions, elle a collaboré avec différents organismes dont le BC Patient Safety and Quality Council, Doctors of BC, le ministère de la Santé et la Michael Smith Foundation for Health Research. Mme McGavin a aussi été membre du conseil d’administration provisoire de l’unité de soutien de la Stratégie de recherche axée sur le patient de la Colombie-Britannique et a participé à l’élaboration de son plan d’affaires. Elle est aujourd’hui responsable provisoire de la mobilisation des patients et des intervenants. Mme McGavin participe très activement à la recherche en santé. En effet, elle prend part à diverses équipes de recherche à titre d’utilisatrice des connaissances, de collaboratrice et de cochercheuse.
 Dr. Robert Thirsk  2015
Le Dr Thirsk a effectué deux missions spatiales en tant que membre de l’Agence spatiale canadienne. Durant sa première mission en 1996, il a voyagé à bord de la navette Columbia dans le cadre de la Mission Spacelab de sciences de la vie et recherche en microgravité.

En 2009, il a pris place à bord d’un engin russe Soyouz pour rejoindre la Station spatiale internationale (SSI). Lors de la mission Expedition 20/21, d’une durée de 188 jours, le Dr Thirsk et ses collègues de la SSI ont effectué des recherches multidisciplinaires, des opérations robotiques et des travaux d’entretien des systèmes de la Station.

Le Dr Thirsk s’est rendu dans des centaines d’écoles afin de discuter de son travail et d’encourager les jeunes à acquérir de l’expérience pratique et à poursuivre leurs rêves.

 Mrs. Janice Filmon  2014
Janice Filmon est probablement la bénévole la plus connue au Manitoba, elle qui, animée d’une passion du bien commun, a consacré sa vie adulte à d’innombrables œuvres de bienfaisance et organismes sans but lucratif. Au chapitre de la recherche en santé, elle a présidé la campagne Foundations for Health, une initiative de six ans qui a permis d’amasser 26 millions de dollars pour la construction d’un nouvel établissement de recherche en santé, qui accueille maintenant des chercheurs financés par la fondation du Centre des sciences de la santé, la Children’s Research Foundation et la Fondation de la recherche sur le diabète juvénile.

 

Survivante du cancer du sein, Mme Filmon ne compte plus les heures qu’elle a consacrées, au cours des 25 dernières années, à parler dans nombre de campagnes et d’événements, ainsi qu’à en présider et à en diriger; on n’a qu’à penser à la campagne capitale, qui a permis de financer l’actuel centre Action cancer Manitoba. De plus, grâce à ses efforts en tant que directrice et présidente, la fondation Action cancer Manitoba a remis plus de 80 millions de dollars à différents organismes afin de contribuer au recrutement et à la rétention de chefs de file de calibre mondial dans le domaine de la recherche sur le cancer et ses traitements.

 

Janice Filmon est une inspiration et une mentore pour une multitude de gens, et tous ceux qu’elle croise sur son chemin gardent d’elle un merveilleux souvenir.

 Dr. James Low  2013
James A. Low est professeur en obstétrique-gynécologie et en pédiatrie à l’Université Queen’s de Kingston (Ontario). Diplômé de l’Université de Toronto en médecine dès 1949, il a été reçu au sein du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada au terme de ses études supérieures à l’Université de Toronto en obstétrique-gynécologie, soit en 1955. Par la suite, il a notamment occupé les fonctions d’enseignant clinique à l’Université de Toronto, de 1955 à 1965, pour ensuite devenir professeur et président du département d’obstétrique-gynécologie de l’Université Queen’s, de 1965 à 1985. Il est professeur d’obstétrique-gynécologie à l’Université Queen’s depuis 1985. À titre d’administrateur, il a participé aux activités de l’Association des professeurs d’obstétrique et gynécologie du Canada, du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada, ainsi que du Conseil des facultés de médecine de l’Ontario. Ses activités de recherche sur l’asphyxie intra-utérine et du nouveau-né, de même que sur le développement fœtal ont permis la publication de plus d’une centaine d’articles. M. Low a également fait partie des comités de rédaction de la revue Obstetrics and Gynecology et de la publication American Journal of Obstetrics and Gynecology.

Enfin, M. Low a agi par ailleurs à titre de directeur général du Musée des soins de santé de Kingston, de 1991 à 2011, et comme directeur du programme d’archivage et de gestion des dossiers administratifs du Kingston General Hospital, de 1993 à 2008.